Afrique de l’Ouest : CinetPay, le carrefour de l’e-payment

Admin 21 Jul 2021 Eco-Region Vue 792



L’inclusion financière est la mère des batailles pour permettre une réelle éclosion de tout le secteur numérique. Idriss Marcial Monthe, co-fondateur de CinetPay et toutes ses équipes, ont tracé une feuille de route claire pour permettre à l’ensemble de l’écosystème numérique d’être encore plus performant. Entretien.



Le 24 juin dernier, vous organisiez un évènement dédié aux assurances et à l’E-payement, quels en étaient les objectifs ?

L’objectif est de regrouper tous les acteurs majeurs dans le domaine des assurances, à savoir les sociétés des assurances et les courtiers en assurances représentés par leur Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers, Directeurs Commerciaux ou D.S.I. L’objectif de cet évènement était de démontrer aux assureurs les mécanismes permettant d’augmenter leur revenu grâce au paiement digital. Nous avons représenté les enjeux de la dématérialisation des paiements, des primes d’assurances et le reversement des sinistres. La thématique abordée était centrée sur le « Pourquoi est-il temps de passer à la digitalisation de la gestion de sa trésorerie dans le domaine des assurances ? » Notre secteur devient très concurrentiel. Beaucoup d’entreprises ont vu le jour sur le continent avec 2 objectifs : simplifier les démarches et lutter contre les fraudes. 

Est-ce que vous vous engagez dans la même bataille que ces entreprises, si ce n’est pas le cas, comment vous vous distinguez dans un marché évalué à 69 milliards de dollars sur le continent selon une récente étude de McKinsey ?

Notre but est non seulement de simplifier les payements, d’éviter les fraudes, mais aussi de permettre à tous les entrepreneurs africains de développer leur activité à l’international. Pour fluidifier l’accès à ses services, nous préconisons une forte communication, auprès du large public, pour modifier la mentalité en matière de payement, pousser le secteur étatique et les  grandes entreprises à adopter le payement en ligne afin d’entrainer le reste de la population dans la mouvance, sensibiliser le secteur étatique en matière de règlementation  qui restreignent le transfert d’argent interrégional, créer une super-application pouvant pousser le large public à faire le payement à partir d’une structure terminale  

Quelle est la vision que vous avez de votre secteur en terme d’impact social ?

Les Fintechs à travers l’innovation rendent accessibles les services financiers à toutes les couches de la population africaine. Ces populations qui devaient forcément avoir une carte bancaire pour acheter sur internet peuvent désormais effectuer leurs transactions sur le web par mobile money grâce à Cinetpay. À travers les nouvelles technologies, nous sommes en mesure de mieux répondre aux besoins spécifiques des populations non bancarisées, repousser la pauvreté et favoriser le développement à l’échelle internationale des startups, PME et TPE d’Afrique francophone.

Comment la technologie financière peut-elle encore améliorer son inclusivité et comment CinetPay va-t-elle prendre sa part dans cette évolution ?

La technologie financière peut améliorer son inclusivité dans nos pays africains avec des services utiles à forte valeur ajoutée pour les populations. L’approche de CinetPay est de proposer les meilleures solutions de paiement avec une interface de paiement simplifié et facile à utiliser aux entrepreneurs africains afin de les permettre de développer leur activité sur le plan local, sous régional et international afin de réduire l’utilisation de la monnaie physique et permettre à tous types d’entreprises d’encaisser les paiements avec des systèmes innovants. 


Article similaire que vous pourriez aimer