Nouveau cadre de partenariat : Consultations entre le Togo et la Banque mondiale

Admin 17 May 2022 Eco-actualité Vue 39



Trois ans après l’ajustement du dernier cadre de partenariat (CPP 2017-2020), le Togo et la Banque mondiale s’apprêtent à en élaborer un nouveau. Des consultations ont démarré dans ce sens il y a quelques jours entre le gouvernement et l’institution de Bretton Woods. 


La Banque mondiale a tenu, le 10 mai 2022, ses consultations avec le gouvernement togolais, en présence de Victoire TOMEGAH-DOGBE, premier ministre, et des ministres, dont ceux chargés de l'investissement, de la sécurité, et des droits de l’Homme, du côté du Togo, et d'Awa Cissé WAGUE, représentante résidente de la Banque au Togo. Le samedi 14 mai, c’était avec les jeunes que s’était entretenue l’institution multilatérale, recueillant leurs commentaires sur le diagnostic et ses recommandations.

 Pour la Banque mondiale, les conclusions du SCD serviront de lignes directrices à l’élaboration du Cadre de partenariat Pays. A ce jour, le portefeuille de la Banque mondiale au Togo comporte 15 projets et programmes, pour un montant total d’engagements de près de 400 millions $, dans des secteurs comme l’agriculture, l’éducation, la santé, la protection sociale et les télécommunications. L’activité, qui a réuni autour du Premier ministre plusieurs membres de l’exécutif et représentants de la Banque, a été l’occasion de faire le point sur les conclusions préliminaires du Diagnostic Systématique Pays (SCD). 

Cet instrument du groupe dirigé par David Malpass, vise notamment à analyser aussi bien les principales contraintes que les opportunités de développement d’un pays. D’autres consultations auront lieu avec d’autres acteurs de développement (parlementaires, société civile, maires, secteur privé, universitaires, jeunes et partenaires techniques et financiers). Les conclusions définitives du SCD serviront de lignes directrices à l’élaboration du nouveau cadre de partenariat.  La Banque mondiale reste l’un des principaux partenaires bilatéraux du Togo, notamment en matière de capital humain, d’infrastructures, de développement durable et de gouvernance. 

A ce jour, le portefeuille global pour le Togo s’évalue à 701 millions de dollars, répartis en onze projets nationaux, un don fiduciaire et sept projets régionaux.


Article similaire que vous pourriez aimer