UEMOA : 7ème Revue annuelle des reformes au Bénin et au Burkina Faso

Admin 24 Jan 2022 Eco-Region Vue 243



Le Burkina Faso et le Bénin ont acté respectueusement les 18 et 20 janvier 2022, les conclusions des travaux de la 7ème revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA. Le Burkina enregistre une moyenne de 88% de mise en œuvre des réformes, alors que le Bénin a obtenu un taux de 76,2%. 

  

Le Président de la Commission de l’UEMOA, Abdoulaye DIOP a remis au Président de la République du Bénin, Patrice TALON, le Mémorandum de la Revue ce 20 janvier 2022 au cours d’une audience au Palais de la République. 

Cette audience a été aussi l’occasion pour le Président de la Commission de remettre au Président Patrice TALON le document du Cadre d’Actions Prioritaires de la Commission de l’UEMOA 2021-2025 (CAP 2025). 

La cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances Romuald WADANI et des Commissaires de l'UEMOA, Mahamadou GADO, Jonas GBIAN ainsi que du Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA au Bénin Yawovi BATCHASSI. 

« Cet exercice qui a permis d’examiner les conclusions des travaux sur la mise en œuvre des reformes, politiques programmes et projets communautaires que nous avons fait ce matin a été précédé d’une revue technique qui a été réalisée par les experts. Pour cette édition de 2021, le Bénin a enregistré un taux de 76,2% que nous avons noté satisfaisant. 

Des avancées notables sont également constatées dans le domaine de la santé, la lutte contre le blanchissement et le terrorisme. » a déclaré le Président DIOP à la presse à sa sortie d’audience. 

Cette audience au palais a été précédée d’une séance de restitution et d’échanges sur les conclusions de l’évaluation des reformes politiques, programmes et projets entre la Commission de l’UEMOA et l’équipe gouvernementale. 

Le Président DIOP s’est dit satisfait des engagements et des mesures assez fortes prises par les autorités béninoises dans le cadre de la transposition des directives.

88% de mise en œuvre au Burkina Faso

Le taux de mise en œuvre, plus de 88%, salué par le Président de la Commission de l’UEMOA et le Ministre en charge des Finances. Abdoulaye DIOP et Lassané KABORE ont co-présidé une séance de travail ce 18 janvier 2022 à Ouagadougou dans les locaux du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, en présence de plusieurs membres du Gouvernement du Burkina Faso et de Commissaires de l’UEMOA. 

 Il s’agissait de partager le mémorandum issu des travaux des experts qui s’étaient réunis du 15 au 17 novembre 2021. Répondant aux questions des journalistes à l’issue de la rencontre, Abdoulaye DIOP dira que « l’UEMOA a entrepris des réformes dans les différents domaines de la vie économique et sociale et il est important de s’assurer de la mise en œuvre de ces réformes au profit des populations et de tous les acteurs de la vie économique et sociale. 

C’est dans ce cadre que cette revue se déroule au Burkina Faso pour nous assurer que les réformes que nous avons engagées ensemble ainsi que les programmes et projets définis sont en train d’être bien mis en œuvre ». 

Et le Président de la Commission de l’UEMOA de noter qu’à «  l’issue de cette évaluation, nous avons une appréciation très satisfaisante et du point de vue de la notation, le Burkina enregistre une moyenne de 88% de mise en œuvre. 

Un niveau de réalisation excellent avec des avancées significatives dans le domaine des marchés publics, la lutte contre le blanchiment et dans les domaines sectoriels ». 

Le Ministre Lassané KABORE tout en remerciant la Commission de l’UEMOA, a salué les progrès enregistrés par son pays en matière de transposition des textes communautaires et de mise en œuvre des projets. 

Pour rappel, la  revue constitue un dispositif institutionnel de suivi permettant l’harmonisation des législations nationales, la coordination des politiques sectorielles nationales et la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires.


Article similaire que vous pourriez aimer